Actua'langues

Appel à candidature :  La Maison des Langues recrute des moniteurs-étudiants en langues pour l’année 2024/2025

- Sur le pôle d’Arras : 1 tuteur/moniteur d’anglais, d’espagnol, d’allemand, de chinois, de portugais, d'italien, de polonais, de russe et de FLE.
- Sur le pôle de Lens : 1 tuteur d’anglais
- À la faculté de droit de Douai : 1 tuteur d’anglais
- Sur le pôle de Béthune : 1 tuteur d’anglais

Missions :

Le tuteur doit proposer aux étudiants une aide aux devoirs et une préparation aux examens. Il a pour mission d’accompagner les étudiants dans la découverte ou le perfectionnement d’une langue de niveau A1 à C1. Il dispensera chaque semaine son atelier sur le campus en présentiel.

Conditions :
- Les candidats doivent être étudiants, natifs ou spécialistes de chaque langue.
- Connaissances informatiques souhaitées.
- Durée du contrat : du 07 octobre 2024 au 04 avril 2025
- Volume horaire : 150h max pour les tuteurs / 80h max pour les moniteurs
- Rémunération : 1.5 SMIC pour les tuteurs / 1 SMIC pour les moniteurs

Plus de renseignements au secrétariat à la Maison des Langues d’Arras, 03.21.60.38.25/35 ou maisondeslangues@univ-artois.fr

Exposition Hommage à Ladislas Kijno

La Communauté d'Agglomération de Béthune - Bruay – Artois Lys Romane organise un hommage au peintre de renommée internationale Ladislas Kijno, du 23 mars au 4 août 2024. Ladislas Kijno, artiste polonais, né à Varsovie en 1921 et arrivé avec ses parents à Noeux-Les-Mines en 1925 ; un homme et un artiste qui a revendiqué haut et fort son attachement au Pas-de-Calais et à son histoire minière.

Plusieurs temps forts viendront rythmer cette exposition notamment le 15 juin à Calonne-Ricouart, où a été construite la première cité polonaise. L’animation abordera le thème de la polonité.

Plus d’infos : https://www.bethunebruay.fr/fr/hommage-kijno

L’été des festivals direction Budapest : Festival Sziget

Du 7 au 12 août 2024 - Le festival Sziget accueille chaque été des centaines de milliers de Szitoyen·nes . Le Sziget ne se limite pas aux expériences musicales. Il va bien au-delà : on y prône l'amour, l'art et la liberté sous toutes ses formes. C'est un festival musical et culturel qui offre aux festivalier·es l'été de leur vie, avec des concerts, des programmes artistiques, des spectacles, des conférences et bien plus encore.

Comme Sziget signifie "île" en hongrois, le festival Sziget lui-même est situé sur une magnifique île, appelée Óbuda-Island et située au cœur de Budapest, en Hongrie. Le festival se trouve à proximité du centre-ville, ce qui permet aux festivalier·es de découvrir Budapest à tout moment pendant leur séjour.

Plus d’infos : https://szigetfestival.com/fr/

Le Main Square fête ses 20 ans

 

 

Le festival Main Square fête ses 20 ans les 4, 5, 6 et 7 juillet 2024 dans la Citadelle d’Arras.

Programmation : https://www.mainsquarefestival.fr/line-up/

 

Voyager à travers la lecture

Voyager cet été en lisant ou en relisant l’Alchimiste de Paulo Coelho, un livre à savourer.

Résumé : Santiago, un jeune berger andalou, part à la recherche d'un trésor enfoui au pied des Pyramides. Lorsqu'il rencontre l'Alchimiste dans le désert, celui-ci lui apprend à écouter son cœur, à lire les signes du destin et, par-dessus tout, à aller au bout de ses rêves.

 

La flamme olympique au cœur des Hauts-de-France !

En véritable terre de sports, les Hauts-de-France accueilleront le passage du flambeau historique et symbolique qu'est la flamme olympique en juillet 2024.

La liste des villes étapes :
• 2 juillet 2024 : Lille
• 3 juillet 2024 : Lens
• 4 juillet 2024 : Amiens
• 17 juillet 2024 : Saint-Quentin
• 18 juillet 2024 : Beauvais

Plus d’info : https://www.hautsdefrance.fr/la-flamme-olympique-au-coeur-des-hauts-de-france/

L’info à connaître cet été !

Le 1er août nous célébrons la journée internationale de la frite belge :

Quelle est donc l'origine de cette journée ? Il semblerait bien que l'histoire commence par une réponse à une injustice latente ressentie par tous les Belges en visite à l'étranger. Pour commander des frites, ils sont contraints de demander des "french patatoes"... Terrible humiliation pour les inventeurs de la frite !