Retour sur le vernissage de l’exposition « L’Atrébate, ce Gaulois de l’Artois » à la galerie du Dôme à Arras

11/12/2015

Le 7 décembre 2015 à 17h, avait lieu le vernissage de l’exposition « L’Atrébate, ce Gaulois de l’Artois » dans la salle d’exposition du bâtiment des Arts à Arras, en présence des membres des associations Artesia et Gallia Romana, de Martine Valdher, professeure agrégée en Histoire ancienne à l’université d’Artois, et de Vincent Merkenbreack, archéologue au Conseil Général du Pas-de-Calais. Proposée par l’association étudiante Artesia dans le cadre de la semaine culturelle sur l’Antiquité, l’exposition est gratuite et ouverte à tous jusqu’au 11 décembre 2015.

L’exposition, élaborée par l’association Gallia Romana, invite à voyager au temps des Gaulois à travers des objets retrouvés lors de fouilles archéologiques dans l’Artois. Elle s’articule autour de huit grands thèmes de la vie quotidienne afin de déjouer les idées reçues sur les Gaulois. Les visiteurs découvriront un aperçu de la société, de l’habillement, de l’agriculture, du commerce, de l’artisanat, des lieux de vie et des croyances de l’époque sur les terres atrébates. Un mannequin en tenue de guerrier gaulois les aidera à se représenter le militaire.

Une exposition participative

A la fois ludique et pédagogique, l’exposition propose une vingtaine d’objets reproduits en fac-similés afin de permettre à tous de les manipuler et de mieux s’imaginer la vie des Gaulois. Les visiteurs auront ainsi la possibilité de tenir dans leurs mains une fibule, un torque, une serpette, un briquet, une nasse à poissons et bien d’autres objets du quotidien de ces ancêtres. Cette démarche vise à valoriser les découvertes archéologiques récentes sur les terres des Atrébates.

Lors de son vernissage, Martine Valdher, qui est aussi responsable des fouilles de la Chartreuse de Gosnay, est intervenue pour présenter cette exposition et rappeler que l’association Gallia Romana avait remporté le Trophée de la Jeunesse en 2013 dans la catégorie Culture, grâce à son initiative de démocratisation de l’archéologie et son exposition « L’Atrébate, ce Gaulois de l’Artois ».

L’exposition est accessible à tous du 7 au 11 décembre 2015, dans la salle d’exposition du bâtiment des Arts (bâtiment K) sur le site universitaire d’Arras.