Les Domaines d'Intérêt Majeur / Laboratoires de recherche de l'Université d'Artois

Les Domaines d’Intérêt Majeur en terme de recherche (DIM) n’ont pas vocation à couvrir l’ensemble des thématiques de recherche de tous les laboratoires, mais s’inscrivent dans une stratégie de positionnement régional, national et international.

Ils sont en cohérence avec l'agenda stratégique « France Europe 2020 », le Schéma Régional de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche en Région Nord-Pas de Calais (SRESR) et s’inscrivent dans les Domaines d’Activités Stratégiques de la Stratégie Recherche et Innovation pour une Spécialisation Intelligente (SRI-SI 2014-2020), les projets phares du CPER et les thématiques portées par pôles d'excellence ou les pôles de compétitivité de la Région Nord-Pas de Calais.

 

Trois Domaines d’Intérêt Majeur :

DIM 1 : L’éco-efficacité énergétique : Habitat, Logistique, Systèmes électriques

Le développement économique des pays industrialisés et émergents s’accompagne d’une augmentation considérable des besoins en énergie qu’il faudra satisfaire tout en contrôlant les répercussions sur l’environnement.

Les chercheurs de l’Université d’Artois ont comme préoccupation commune la réduction des dépenses énergétiques et l’optimisation de l’utilisation des ressources naturelles, dans une démarche de développement durable :  

  • La gestion optimale de l’énergie dans l’habitat : Laboratoire de Génie Civil et de géo-Environnement - LGCgE
  • L’amélioration de l’efficacité des systèmes électriques : Laboratoire des Systèmes Electrotechniques et Environnement - LSEE
  • L’optimisation des flux de transport : Laboratoire de Génie Informatique et d’Automatique de l’Artois - LGI2A
  • Le développement de matériaux innovants revalorisés/biosourcés ou à faible impact environnemental : Unité de Catalyse et de Chimie du Solide - UCCS

 La complémentarité des thèmes de recherche favorise les synergies entre chercheurs et permet de développer une approche transversale de certains problèmes.

DIM 2 : Patrimoines, territoires et transculturalités

Le DIM « Patrimoines, territoires, transculturalités »  propose de décrypter les dimensions symboliques présentes dans les actions des sociétés humaines. Il regroupe :

  • Le laboratoire «  Textes et Cultures »
  • Le Centre de recherche en linguistique française et didactique du français langue maternelle, étrangère et sur objectif spécifique «  GRAMMATICA »
  • Le Centre de recherche et d’études « Histoire et Sociétés » - CREHS
  • Le laboratoire «  Discontinuités »
  • L’Institut d’étude des faits religieux - IEFR

Deux approches sont développées dans un double contexte, pluridisciplinaire et interdisciplinaire : la construction des identités et leurs renouvellements et les marges et les frontières en tant que potentiel de créations.

Dans ce cadre, l’IEFR a pour objectif d’interroger, grâce à des coopérations entre les disciplines, le sens des faits religieux à partir d’une approche scientifique et non-confessionnelle, dans une société laïcisée.

Le territoire de l’université d’Artois offre pour ces objets d’étude un terrain privilégié sur lequel le DIM 2 prend appui (Louvre-Lens, inscription UNESCO, habitat… ), tout en développant une recherche généraliste et ouverte sur le monde (notamment en direction de la Chine).

DIM 3 : Les recompositions du lien social : mesurer, expliquer, intervenir

La problématisation d’un lien social recomposé, que ce soit au travers des questions de formation, d’apprentissages, de protection, d’éthique et de régulation des comportements violents, intéresse :

  • Le laboratoire «  Texte et Culture »
  • Le Centre de Recherche et d’Etudes « Histoire et Sociétés » - CREHS
  • L’équipe de recherche septentrionale « Sport et Société », atelier SHERPAS
  • Le laboratoire « Recherches en éducation, Compétences, Interactions, Formation, Ethique et savoirs » - RECIFES
  • Le Centre « Droit Ethique et Procédures » - CDEP
  • Le laboratoire de mathématiques de Lens - LML
  • Le laboratoire de didactique André Revuz - LDAR
  • L’Institut d’étude des faits religieux - IEFR
  • Laboratoire de « Recherche Interdisciplinaire de Recherche en Management et Economie » - RIME Lab
  • Laboratoire de recherche « Lille Economie Management » - LEM

C’est en articulant les dimensions de formation et de recherches que les laboratoires concernés participent activement aux enjeux sociaux liés à la recomposition du lien social.

En  étudiant particulièrement les processus d’éducation, de formation et de régulation, les chercheurs contribuent à une meilleure analyse des systèmes de recomposition du lien social : l’identification des mécanismes de protection, de régulation et d’apprentissage permet même de fabriquer des ressources d’intervention.

 

À ces trois domaines d’intérêt majeur, il faut ajouter :

Le Centre d’Excellence en Intelligence Artificielle porté par le Centre de Recherche en Informatique de Lens (CRIL) :

Le  CRIL est un centre de recherche qui est reconnu internationalement et dont les activités se concentrent sur les techniques informatiques d'intelligence artificielle. Il organise ses activités selon deux axes scientifiques croisés : l'algorithmique pour l'inférence et contraintes, la représentation des connaissances et raisonnements.

Le laboratoire de Physiopathologie de la Barrière Hémato-Encéphalique (LBHE) :

Le LBHE, laboratoire de référence au niveau européen pour la modélisation des modèles animaux de BHE, a mis au point récemment un modèle in vitro ‘humain’ à partir de cellules souches. Cette avancée majeure dans ce domaine lui ouvre des perspectives de recherche dans des domaines variés comme la maladie d’Alzheimer, les métastases cérébrales de différents cancers et la pharmacocinétique.

Le Laboratoire de Mathématiques de Lens (LML) :

Le  LML développe des recherches en mathématiques fondamentales sur des spécialités à forte concurrence internationale (algèbre, analyse fonctionnelle, géométrie, histoire des mathématiques). Son équipe didactique est aussi actrice dans le développement du domaine d’intérêt majeur de l'Université  « Les recompositions du lien social ».

Institut Charles Viollette, équipe « Ingénierie de Formulation des Aliments et Altérations (IFAA) » :

L’équipe développe des recherches sur la formulation des aliments et leur vieillissement.

 

 

 

 

 

Université d'Artois - 9, rue du Temple - BP 10665 - 62030 ARRAS CEDEX - France - Tél : +33 (0)3 21 60 37 00