S’engager dans l’armée

11/03/2014

Mardi 11 mars à l’amphithéâtre Adam de la Halle, le SAOIP a organisé une conférence avec des représentants de l’armée qui recrutent dans les universités.

Les trois recruteurs locaux de l'armée.

De gauche à droite : l’adjudant Jean-Yves Derache, le second maître Guillaume Thuillier et l’adjudant-chef Claude Lefebvre.

Même s’il n’y a plus de régiments ou de bases aériennes dans la région, nous continuons à recruter beaucoup, de 1.000 à 2.000 personnes par an sur le Nord-Pas-de-Calais, sur les 20.000 recrutements par an dans les 3 armées. » Invité mardi 11 mars par le Service d’Accueil, d’Orientation et d’Insertion Professionnelle (SAOIP) à animer une conférence sur les carrières dans les armées devant une vingtaine d’étudiants, l’adjudant-chef Claude Lefebvre, chargé du recrutement de l’armée de terre sur la région, a rappelé que, malgré les restrictions budgétaires annoncées par le gouvernement, les besoins en nouvelles jeunes recrues sont toujours très importants depuis la professionnalisation de l’armée en 1995.

 

Des métiers très variés

Accompagné du second maître Guillaume Thuillier pour la marine et de l’adjudant Jean-Yves Derache pour l’armée de l’air, tous deux basés à Lille, il a d’abord rappelé les missions de l’armée française, avant de présenter les très nombreux métiers et spécialités qu’elle propose. Dans l’armée de terre, si tout le personnel est avant tout combattant, il existe plus de 400 spécialités, qui va de pilote d’hélicoptère à magasinier, mécanicien ou frigoriste.

Pour la marine et l’armée de l’air, ce sont d’abord des techniciens qui sont recherchés, même s’il existe des fusiliers et des commandos. Sont ainsi régulièrement à pourvoir des postes de logisticien, informaticien ou secrétaire, qui s’adressent à « quelqu’un de passionné par un métier, qui souhaite le faire dans un encadrement militaire », résume Jean-Yves Derache.

 

Une multitude de contrats

« 10 à 30 contrats par mois sont signés à Arras et ses alentours », révèle Claude Lefebvre, qui dirige le Centre d'information et de recrutement des forces armées (Cirfa) d’Arras. Il existe une multitude de contrats, d’une durée d’un an à 10 ans, du niveau 3e à Bac+5. La plupart sont réservés aux moins de 25 ans, ou aux moins de 30 ans pour les officiers.

Ces derniers peuvent aussi être recrutés par concours dans la fonction publique de la Défense, comme c’est le cas du personnel civil. Des stages de préparation militaire sont également organisés pendant les vacances scolaires, qui peuvent ouvrir au statut de réserviste, réservé aux moins de 35 ans de niveau Bac+3.


Université d'Artois - 9, rue du Temple - BP 10665 - 62030 ARRAS CEDEX - France - Tél : +33 (0)3 21 60 37 00